HKTDC    Cathay Pacific Airways    French Chamber of Commerce and Industry in Hong Kong    Discover Hong Kong    HKETO Brussels    Invest Hong Kong    BUSINESS FRANCE    BNP Paribas    Bruno BÉDARIDE NOTAIRE    GIL Syndicat du Luminaire     ISEP Institut Supérieur d'Électronique de Paris    RINCK    Vinci Construction Grands Projets    AB INITIO    ADVENTION BUSINESS PARTNERS    Artélie Conseil    ASIAINSPECTION HUB2ASIA    Bryan Cave    CABINET HUGON    CREDIA    DYArchitectes    Edeline Design    ESI-France    EUROMIP    Grospiron International    Harris Corporate Solutions    ICA International Cargo Affrètement    IDEAL Environnement    iDealwine.com    IN UP    IRG Fang France    Jin Diane Real Estate    MacAuto    PANAMASIA Financial Services    RSA Crowe Horwath    SURYS    Thomas, Mayer & Associés    TRADE EVENTS SOLUTIONS    YBL Consulting

CHRONIQUE DE VOYAGE n°27: L’AUTRE GRAND BOND EN AVANT

Il a été dit et écrit que la Chine était devenue la première puissance mondiale. Cela a été passe sous silence dans l’Empire du Milieu ; comme si la nouvelle arrivait trop tôt dans un tissu social non préparé à l’évènement.

C’est en regardant le magazine « C dans l’air » retransmis sur la chaine internationale TV5 Monde que j’en prends conscience. Il y a un micro trottoir réalise dans les rues de Shanghai où des passants interrogés avouent leur ignorance face à l’évènement sauf un, qui a tout compris des enjeux, et déclare qu’il va demander une augmentation a son patron !

Mais il n’y aura aucune information dans les médias chinois. Profil bas.

Quelques jours auparavant je faisais une conférence sur l’évolution des relations sino-russe et leurs conséquences pour l’Europe. Je disposais de données économiques publiées lors du dernier Sommet 2014 du G20 à Brisbane qui montraient des différences de PIB nominal entre la Chine et les Etats Unis ou l’Europe encore importantes. Alors que selon les dernières estimations du Fonds Monétaire International à fin 2014, le PIB chinois exprimé en parité de pouvoir d’achat (PPA) place désormais la Chine en tête; l’institution financière internationale estimant cet indicateur plus approprié qu’un PIB nominal. Dont acte.

La Banque Mondiale avait de son côté estimé l’évènement courant 2015 le qualifiant de « tremblement de terre géopolitique »: les pouvoirs militaire et politique ayant toujours découlé dans l’histoire universelle du pouvoir économique!

Mais Beijing a d’autres préoccupations. Et cette annonce dans la presse étrangère vient perturber l’agenda politique de Xi Jinping pour la Chine de demain: une société de « petite prospérité » d’ici 2021 pour atteindre en 2049 (date du centenaire de la République Populaire de Chine) l’objectif d’être « un pays socialiste modernisé, riche, fort, démocratique, civilisé et harmonieux ».

En deux ans, Xi a acquis en Chine une notoriété telle que le Quotidien du Peuple (organe de presse du Parti) lui a attribué la dénomination « d’architecte » faisant clairement référence à Deng Xiaoping « l’architecte des réformes »; les autres dignitaires étant passés par pertes et profits.

Pour ce faire, une grande purge s’est mise en place destinée à éliminer du haut en bas de la hiérarchie de la nomenclatura les éléments corrompus et les « cliques » qui gangrènent le Parti et veulent  » sa mort ».

Dans la presse écrite, il y a une rubrique intitulée « Tigers and Flyiers » (“Tigres et mouches” en référence au moto de Xi d’éradiquer la corruption chez les chefs et chez les sous-chefs à l’usage des sous-fifres).

Vous trouverez dans cette rubrique le nom et la biographie des corrompus qui se trouvent ainsi portés à la vindicte publique.

En 2014, un gros poisson avait été férré: Zhou Yongkang l’ancien Ministre de la Sécurité d’Etat et numéro deux de la précédente Présidence ( “clique” du pétrole).

Mais aussi de multiples fonctionnaires de Municipalités ou de Provinces épinglés et déférés devant les tribunaux.

Fin Décembre 2014, un haut diplomate (ayant rang de Vice-Ministre) se trouve dans l’oeil du cyclone. Officiellement, il est selon la formule désormais consacrée accusé d’avoir « failli à la discipline du Parti ». Mais selon les réseaux sociaux, il aurait diffusé des informations à des puissances étrangères. Si tel était le cas: c’est la peine de mort.

Début Janvier 2015, le Secrétaire du Parti de Nanjing est mis en examen (après que le Maire de la même ville ait été destitué il y a un an: “clique” du Jiangsu ). Pas de trêve des confiseurs!

Le rétablissement de l’ordre moral est aussi passé par l’abandon de la pratique des cadeaux et des banquets mais aussi le port ostensible de marques étrangères dénoncé souvent au moyen de photos dans les réseaux sociaux!

Nous en avions fait état dans une Chronique publiée à la prise de pouvoir de XI en 2012 (CV:22 Une mise en scène pour tourner la page).

Et il se murmure que ce nettoyage des écuries d’Augias pourrait perdurer encore trois ans.

Parmi les dernières décisions en date: celle d’interdire aux fonctionnaires de la Province du Guangdong la pratique du golf jugée « inappropriée » et « potentiellement subversive ». La Commission de discipline de la Province précise: « si un employé du Gouvernement se prend de passion pour ce jeu noble, cela peut avoir pour conséquence de le détacher des masses et de le corrompre ».

Chez les fonctionnaires municipaux ou provinciaux, un sentiment d’extrême prudence s’est installé ce qui fait dire aujourd’hui à certains « off the record » que l’esprit d’entreprise ou d’initiative est en train de disparaître. Tel est l’effet pervers de la purge. En revanche cela permet à de nouvelles équipes de se mettre en place.

Ce climat bureaucratique compliqué ne semble pas affecter l’irrésistible internationalisation des entreprises privées chinoises.

Le groupe chinois Fosun est donc devenu l’actionnaire de référence du Club Med.

J’ai été deux fois le collaborateur d’Henri Giscard d’Estaing avant que celui-ci ne rejoigne la famille Agnelli; alors actionnaire majoritaire du Club Med.

HGE semblait avoir en tête à son arrivée aux commandes de l’opérateur touristique de mettre a son agenda le marché chinois et, pour ce faire, de s’adosser à des investisseurs du pays. Cela n’était pas possible au début des années 2000. Mais par la suite, avec le développement du tourisme dans le pays et la possibilité d’investissements chinois à l’étranger, il a pu en deux temps réaliser sa stratégie initiale.

VGE, son père, est le Président d’Honneur de la Fondation Victor Ségalen qui favorise le dialogue entre les cultures chinoise et française; cette Fondation étant animée par Laure Mellerio (ex Comite France Chine).

VGE a d’ailleurs pris pour habitude de faire ses discours pour partie en mandarin lors de manifestations franco-chinoises. Il y a donc un tropisme chinois dans la famille!

J’ai pas mal voyagé dans le pays ces deux dernières semaines en utilisant les trains à grande vitesse.

Lorsque j’analysais à l’époque la décision prise par le pouvoir central, en pleine crise financière mondiale, de doter le pays d’un vaste réseau de trains à grande vitesse et de nouvelles gares afin de résorber une partie du chômage, je ne pensais pas que ce projet colossal serait réalisé en cinq ans (CV 17: Retour aux fondamentaux).

J’en ai profité pour visiter la plus grande gare réalisée sur le territoire chinois: celle de Hangzhou capitale de la Province du Zhejiang et siège de deux poids lourds de l’industrie chinoise Alibaba et Wahaha (NDR: le “side trip” du « HK Forum 2014 » auquel participaient des membres de l’Association etait organise à Hangzhou).

De cette gare, vous pouvez rejoindre en quelques heures Beijing, Hong Kong ou Wuhan ou Xian…:”Name it, we deliver” !

Grâce à un “yield management” hors norme, il n’y a pas de place disponible au départ. Même si votre train fait plusieurs arrêts, chaque siège devenu vacant sera occupé par un passager montant.

Votre billet, pris à l’avance, indique le quai d’embarquement et l’emplacement de votre voiture; et ceci quelque soit la gare de départ.

S’agissant de la vie du rail, il en était question depuis trois ans. La décision de fusionner les deux sociétés de construction de matériel ferroviaire, CNR (China North Car) et CSR (China South Car), vient d’être prise afin notamment de faciliter les négociations de ventes à l’étranger.

Lorsque l’on connait désormais l’expertise chinoise pour fabriquer un matériel capable de résister à des conditions climatiques extrêmes (tropicale ou continentale), il y a lieu de s’inquiéter. Comme dit l’autre: “there will be blood”!

Dans mon périple, j’ai aussi utilisé une nouvelle application internet hôtelière sur mon Android qui vous permet de faire la veille de votre arrivée dans un hôtel un “e-checking”.

En activant l’appli, l’hôtel vous envoie un choix de plusieurs chambres dans la catégorie réservée avec leur numéro et plan de situation. Vous vous attribuez une chambre et vous recevez une empreinte qui vous permettra d’entrer le lendemain dans celle-ci!

Et pour en finir avec les questions relative a l’internet, sachez que le Gouvernement central a annoncé début Janvier 2015 que son “National Firewall” était désormais activé!

Bref, au plan pratique, je n’ai plus d’accès aux sites qui déplaisent…Et il m’est désormais impossible par exemple de lire le quotidien de langue anglaise de Hong Kong: « South China Morning Post »!

Ayant couvert une partie des évènements “Occupy Central” de Hong Kong sur ce site , j’avais déjà indiqué à quel point le système chinois de censure sur internet avait fait une grand bond…en arrière!

Posted by Yannick Vivarel from China/HongKong (Dec.14/Jan.15)

No announcement available or all announcement expired.