HKTDC    Cathay Pacific Airways    French Chamber of Commerce and Industry in Hong Kong    Discover Hong Kong    HKETO Brussels    Invest Hong Kong    BUSINESS FRANCE    BNP Paribas    Bruno BÉDARIDE NOTAIRE    GIL Syndicat du Luminaire     ISEP Institut Supérieur d'Électronique de Paris    RINCK    Vinci Construction Grands Projets    AB INITIO    ADVENTION BUSINESS PARTNERS    Artélie Conseil    ASIAINSPECTION HUB2ASIA    Bryan Cave    CABINET HUGON    CREDIA    DYArchitectes    Edeline Design    ESI-France    EUROMIP    Grospiron International    Harris Corporate Solutions    ICA International Cargo Affrètement    IDEAL Environnement    iDealwine.com    IN UP    IRG Fang France    Jin Diane Real Estate    MacAuto    PANAMASIA Financial Services    RSA Crowe Horwath    SURYS    Thomas, Mayer & Associés    TRADE EVENTS SOLUTIONS    YBL Consulting

Cathay Pacific affiche ses pires résultats depuis 2008

La compagnie aérienne de Hong Kong affiche un bénéfice net de 90,1 millions de dollars américains en 2012, en chute de 83% sur un an. La faute au coût élevé du carburant et à la faiblesse de la demande de passagers.

La compagnie aérienne de Hong Kong Cathay Pacific a essuyé en 2012 une chute de plus de 80% de son bénéfice net, en raison de la cherté du carburant et de la faiblesse de la demande passagers et fret.

Cathay a dégagé un bénéfice net de 916 millions de dollars de Hong Kong (90,56 millions d’euros), contre 5,5 milliards HKD en 2011, soit une chute de 83,3%, indique-t-elle mercredi dans un communiqué . Il s’agit de ses plus mauvais résultats depuis l’exercice 2008, lors de la crise financière : Cathay avait alors essuyé une perte nette de 8,7 milliards HKD, en raison de la chute du nombre de voyageurs.

Son chiffre d’affaires est quasiment stable (+1%) à 99,4 milliards HKD, en 2012.
Les comptes de la compagnie se sont cependant redressés au second semestre 2012, puisque Cathay avait affiché une perte nette de 935 millions HKD sur le premier semestre. La seconde partie de l’année est généralement plus favorable aux compagnies aériennes car elle couvre les vacances d’été et les fêtes de fin d’année.

«Les coûts élevés du carburant ont rendu plus difficile d’opérer de manière rentable, notamment sur les vols long-couriers effectués par les appareils anciens et moins économes en carburant que sont les Boeing 747-400 et les Airbus A340-300», a déclaré le président de la compagnie, Christopher Pratt, dans un communiqué. Le carburant a représenté 41,1% du total des coûts opérationnels. Il a augmenté de 0,8% sur 2012, précise le président.

«Une année difficile pour l’industrie de l’aviation»

«Les incertitudes économiques, notamment dans les pays de la zone euro, et un environnement de plus en plus concurrentiel ont ajouté aux difficultés», a-t-il ajouté. «C’était une année difficile pour l’industrie de l’aviation en général.»
Cathay Pacific souffre d’une concurrence accrue en classe économique -en particulier celle des compagnies du Moyen-Orient -qui tire les tarifs à la baisse.

Sur l’ensemble de 2012, elle a transporté 29 millions de passagers, en hausse de 5% sur un an, mais sa classe affaire a pâti de la morosité économique mondiale et des restrictions de budget des entreprises pour les voyages d’affaires.
A la Bourse de Hong Kong, le titre perdait 0,70% à la mi-journée, à 14,16 HKD, dans un marché en repli de 0,76%.

SOURCE AFP, Les Echos 13/03/13